La programmation

Le MM Festival revient du jeudi 26 au dimanche 29 septembre 2019 à La Rochelle pour une troisième édition en Musique et en Mouvement.
Concerts, rencontres musicales, création, littérature ou histoire… Découvrez le programme !

Jeudi 26 septembre

Ensemble Clément Janequin
François Ier & Charles Quint – Ennemis d’état
20h30 – Eglise Saint-Sauveur

Avec Dominique Visse, haute-contre (direction artistique) / Hugues Primard, ténor / Vincent Bouchot, baryton / Renaud Bres, basse / Eric Bellocq, luth

Programme : Matteo Flecha, Juan Vasquez, Alonso Mudarra, Luys de Narvàez, Clément Janequin, Claudin de Sermizy, Adrian Leroy.

Crédit photo : Satirino

Ce programme de musique espagnole et de chansons françaises de la Renaissance, s’ouvre sur La Guerra de Flecha et se clôt avec La Chasse de Janequin en passant par Le Chant des Oyseaulx, également de Janequin.

Les ensaladas de Flecha rivalisent avec les meilleures chansons descriptives de Janequin par leur vitalité et leurs contrastes de tempi et de texture. Les canciones et villancicos de Vasquez mettent en musique les poèmes de ses contemporains, faisant appel parfois aux formes du madrigalisme nouveau, parfois aux airs populaires et aux cantigas médiévaux. Ce premier concert du festival, dédié aux deux compositeurs les plus populaires des Cours d’Espagne, mettra en perspective des chefs-d’œuvre profanes de la Renaissance espagnole et française.

Ce premier concert sera précédé d’un lever de rideau avec l’ensemble vocal rochelais « Coup de Chœur », dirigé par la chef de chœur Nathalie Bouré.

Tarif plein : 15 € / tarif adhérent : 12 € / tarif réduit : 10 € / gratuit pour les moins de 12 ans


Vendredi 27 septembre

Rencontre littéraire et musicale avec l’écrivain Vincent Borel
18h30 – Librairie Les Saisons

Dans son dernier roman La Vigne écarlate paru chez SW éditeur, Vincent Borel livre un portrait syncopé et plein d’esprit du compositeur et organiste de génie Anton Bruckner. Cette rencontre proposera également une mise en lumière de ses précédents romans consacrés à d’autres illustres compositeurs comme Wagner, Lully, Josquin des Prés. Vincent Borel livrera son rapport physique à la musique et aux mots, sa recherche de la sensibilité et de l’intimité des créateurs pour en livrer toute la singularité.

Gratuit (places limitées), sur réservation uniquement auprès de la librairie Les Saisons au 05 46 37 64 18

Salon de musique avec Bruno Cocset
Les voix intimes du violoncelle
21h – Concert chez l’habitant
(quartier vaugouin)

Au programme : œuvres des 17e & 18e siècles (Gabrielli, Dall’Abaco, Bach…)

Crédit photo : Emmanuel Jacques
Crédit photo : Emmanuel Jacques

Insatiable musicien chercheur, violoncelliste atypique, Bruno Cocset donne au violoncelle baroque sa voix singulière, nourrie par l’exploration conjointe du répertoire et de l’organologie, la recherche d’une identité sonore, l’éloquence du discours musical.
Ce rendez-vous dans l’intimité d’un salon est une invitation à se rapprocher au plus près du grain des instruments : Bruno Cocset proposera un voyage à travers l’histoire d’un violoncelle multiple, renouant ainsi avec la vaste palette qu’offrait la lutherie des 17e et 18e siècles, laquelle ignorait la standardisation.

Tarif plein : 12 € / tarif adhérent : 10 € / tarif réduit : 8 € / gratuit pour les moins de 12 ans
L’adresse du concert sera indiquée sur le billet lors de la réservation


Samedi 28 septembre

Pause musicale pour petits et grands
« La Rome Antique » avec L’Ecarquilleur d’oreilles
14h – Carré Amelot, espace culturel de la ville de La Rochelle

Tomoko Katsura, violon / Claire Poillion, alto / Guillaume Grosbard, violoncelle & l’archéologue Ludovic Malécot, directeur du Musée Rauranum à Rom (79)

Tomoko Katsura, violoniste

La violoniste Tomoko Katsura, le violoncelliste Guillaume Grosbard et l’altiste Claire Poillion accompagnés de l’archéologue Ludovic Malécot vous invitent à partager émotions et découvertes le temps d’une pause musicale… et scientifique !
Sur des musiques de l’époque romaine retrouvées sur des tablettes à la musique d’aujourd’hui, ce collectif de musiciens chaleureux propose de partager sa passion et son enthousiasme à travers un regard croisé entre musique et archéologie.
Simplicité, ravissement, découvertes musicales et scientifiques sont au programme de ce rendez-vous pour petits et grands !

Gratuit – réservation bientôt disponible auprès du Carré Amelot
Un événement en partenariat avec le Carré Amelot, espace culturel de la ville de La Rochelle

Voyage autour du clavecin, entre art et artisanat
Avec le facteur de clavecin Philippe Humeau & le claveciniste François Guerrier
16h – Tour de la Chaîne (salle basse)

Crédit photo : João Garcia

« Le plus dur à copier, quand on est facteur de clavecins, ce n’est pas la mesure, c’est la folie » (Philippe Humeau). Tout est dit ! Facteur de clavecins depuis 1972, Philippe Humeau vous invite à pousser la porte de son atelier pour une rencontre en musique autour d’une (voire plus…) histoire(s) de clavecin(s).
Conteur infatigable, artisan passionné, il racontera comment il transforme le bois en clavecin, guidé par l’histoire, les recherches, le son, la musique, les rencontres… Le claveciniste François Guerrier dialoguera en musique au fil de cette rencontre avec un des plus grands facteurs actuels de clavecins.

Tarif plein : 10 € / tarif adhérent : 8 € / tarif réduit : 6 € / gratuit pour les moins de 12 ans
Un événement en partenariat avec Le Centre des Monuments Nationaux

Embrassades insensées
20h – La Sirène, espace musiques actuelles de l’agglomération de La Rochelle

Une création musicale du compositeur Nicolas Frize pour ensemble baroque, voix solistes, ensemble vocal et sonore, avec traitement numérique et spatialisation en temps réel.

Nicolas Frize, composition et direction musicale
Robin Meier, conception et interprétation informatique musicale
L’ensemble il Convito (Maude Gratton, clavecin / Camille Poul, soprano / Laurent Bourdeaux, baryton / Emmanuel Balssa, dessus de viole / Claire Gratton, viole / Thomas de Pierrefeu, violone / Amélie Michel, traverso / Rodrigo Gutierrez, hautbois / Josep Casadella, basson / Nicolas Chedmail, cor)
Ensemble vocal et sonore
Etienne Dousselin, création lumières
Franck Jamin, scénographie et régie
Emmanuel Faivre, régie générale

Crédit photo : Michel Labelle, 2019

« D’une rencontre amoureuse, singulière et espiègle entre un 17ème siècle imaginaire et un 21ème siècle imaginé, la partition soupire. Soupire de sourire à l’idée d’un échange virtuose s’envolant dans l’espace et se transformant en plein vol, d’un baiser pas volé entre une viole de gambe et la souris d’un ordinateur, d’une caresse fougueusement effleurée entre un traverso et la membrane d’un haut – parleur, d’un affolement délicat entre une soprano et un patch sous Max MSP, frôlant le vide de sa voix pleine, en soufflant des boulettes sonores dans les clapotements épars et délicats d’un ensemble vocal qui semble agiter des cuillères à soupe entre elles… mais on ne sait pas pourquoi !? Parce que nous sommes dans les nuages d’un ciel bleu immaculé, en train d’entendre l’inouï, celui que le clavier du clavecin raconte au clavier de l’ordinateur, tous deux passablement épris de désirs inavoués, au bord d’une falaise délicieuse de pulsions qui s’écoutent les yeux ouverts. » Nicolas Frize

L’ensemble il Convito, dirigé par la claveciniste, organiste et pianofortiste Maude Gratton, et Les Musiques de la Boulangère, structure de création du compositeur Nicolas Frize, entreprennent de créer ensemble une œuvre musicale inédite. Cette œuvre s’appuiera sur la maîtrise des instruments anciens qui fait l’identité d’il Convito, et sur les recherches contemporaines du compositeur, attaché à la mise en espace sonore de la musique, et, pour l’occasion, à la convocation des outils numériques dans les douces mains savantes de Robin Meier.

Il s’agit là d’une rencontre inédite entre trois siècles de lutheries : les instruments baroques et la musique assistée par ordinateur. La musique entre dans la musique.

Tout est troublé, le réel bascule et joue avec la perception des sources et du lieu. La modernité n’est pas dépendante du progrès mais de nos désirs les plus fous.

Il faut s’attendre à être cueilli avant même l’entrée dans la salle : on ne sait jamais où commence ni où finit la musique !

Tarifs et réservation disponibles en ligne uniquement sur le site de La Sirène ou sur place, le jour du concert.


Dimanche 29 septembre

Mer & Musique baroque
14h – Musée Maritime (salle de réception)

Avec Amélie Michel (traverso), Claire Gratton (viole de gambe), Bruno Cocset (violoncelle)

La Nature et la Mer ont été régulièrement une source d’inspiration musicale, et donnent lieu à de nombreuses incursions pastorales ou orageuses dans les œuvres baroques.
Ce concert commenté se tiendra dans la salle de réception du Musée, autour d’œuvres de Marin Marais, JeanBaptiste Lully, François Couperin, Jean-Philippe Rameau…

Tarif plein : 12 € / tarif adhérent : 10 € / tarif réduit : 8 € / gratuit pour les moins de 12 ans
Pass pour les deux concerts au Musée Maritime disponible sur la billetterie en ligne.

Voyage sonore et spatialisé entre percussions et électronique
15h30 – Musée Maritime (hall)

Carte blanche au percussionniste Florent Jodelet.

Crédit : Jean-Jacques Banide

Fortement engagé dès le début de sa carrière pour servir les compositeurs d’aujourd’hui, le percussionniste Florent Jodelet proposera un programme mêlant un large panel de percussions. Un voyage sonore et spatialisé avec quelques surprises électroacoustiques ou électroniques dans l’écrin inédit du Hall du Musée Maritime.

Tarif plein : 12 € / tarif adhérent : 10 € / tarif réduit : 8 € / gratuit pour les moins de 12 ans
Pass pour les deux concerts au Musée Maritime disponible sur la billetterie en ligne.

Ensemble La Chambre Claire
Les Muses de l’Opéra, Anne, Hilaire et Anna Panorama de la vie musicale à Paris (1650 – 1670)
17h30 – Temple protestant

Avec :
– Emmanuelle de Negri, Maïlys de Villoutreys et Eugénie Lefebvre, sopranos
– Morgane Eouzan, flûte traversière et flûte à bec
– Atsushi Sakai et Marion Martineau, dessus et basses de violes
– Mathurin Matharel, basse de violon
– Brice Sailly, clavecin et direction

L’ensemble La Chambre claire, dirigé par le claveciniste Brice Sailly, réunira les sopranos Emmanuelle de Negri, Maïlys de Villoutreys et Eugénie Lefebvre pour un programme dédié aux Muses de l’Opéra dessinant le portrait de trois chanteuses incontournables au XVIIe siècle : Anne de La Barre, Hilaire Dupuis et Anna Bergerotti. Elles furent les voix chéries du célèbre Lully, mais également de compositeurs italiens comme Cavalli ou Rossi sur la scène parisienne des années 1650 – 1670.

– Airs de Cours de Michel Lambert et Joseph Chabanceau de la Barre
– Cantates de Luigi Rossi et Joseph Chabanceau de la Barre
– Scènes en duo et trio de Jean-Baptiste Lully tirées du Ballet Royal de la Raillerie et du Ballet de la Naissance de V é nus et du Ballet Royal d’Alcidiane
– Extrait de l’Ercole Amante de Cavalli
– Œuvres instrumentales de Louis Couperin, Lully et Lambert

Ce concert sera précédé d’un lever de rideau avec les élèves et professeurs du conservatoire de musique de La Rochelle.

Tarif plein : 15 € / tarif adhérent : 12 € / tarif réduit : 10 € / gratuit pour les moins de 12 ans

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close